galaxie d’ovales

Face à la victoire,

nourri ton espoir.

Devant le néant

choisit ton enfant.

Accentue le trait,

dévoile tes vides.

Renie l’abstention,

la défaite en guise,

de terre promise

choisi enfin l’autre.

Au combat d’emprise

le bonheur s’entend,

de libertés vives

et de combattants.

Les routes se tracent,

les chemins s’effacent.

Demain plus qu’hier

les douleurs opèrent.

Les planètes en ville

dans un tunnel saoul

grandiront les sucs

de sucre et de dons.

Dommage pour les faux

et les sourires froids,

garde une lumière chaude

dans l’attente d’un as.

Battre pour cela,

métro des Abbesses,

les filles à confesses

et leur beaux tourments.

Ma galaxie vie

oubli le néant

pour chérir l’ennui

et l’émoi d’antan.

L’implacable envie,

d’affronter l’esprit

des gouffres enivrants

à mon fils en pis.

https://youtu.be/O52jAYa4Pm8

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close