ergastule et transcendance

Subissant inexorablement l’attractivité du système solaire, la transformation constante des envies reste troublante. Même le noyau dur se lasse de perdurer dans sa prestance. Étrange.

Plusieurs facteurs interviennent: sûrement le mouvement lancinant des vagues et le souffle du vent qui explose le bon sens. Peut être. Dense et parfois violent, il aère l’esprit mais calfeutre les peaux. Drôle d’élément que celui ci.

Le vent nettoie l’âme mais laisse s’envoler les sentiments. Intéressant de regarder vivre les gens . Pour certains, il est impossible de s’échapper de la terre maintenant, enfermés, confinés, quelles illusions bercer pour laisser les corps s’envoler ? Alcool, drogue, sexe, musique ? Pour d’autres, l’imposture semble s’ancrer. Au rocher des passions, l’attente de la tempête irrite guenons et singes. Effroyablement résignés.

Il faudrait que je note en écriture automatique. A moins que ce ne fusse trop. Choquant peut être.

Quel sombre paysage dévasté, le soleil lui même s’est assombrit. La planète vivant au ralenti, plus personne ne regarde son prochain. Seuls les animaux restent vifs et alertes. Perdurant dans l’état qui est le leur. Constants et fidèles au rythme des saisons. Imprégnées elles mêmes par la rotation immuable des planètes.

Cachés derrière des masques grotesques, les hommes -quant à eux- s’abaissent. Les écrans étant devenus leurs seuls échappatoires. Comment apercevoir leurs sourires si l’on ne regarde pas devant soi ? Comment ressentir les émotions si l’on ne se touche pas ? Douceur et attention ont laissés place à violence et ignorance. L’amour et le partage écrasés par le voyeurisme et la domination. État global d’introspection. Bloqués des jours entiers devant des images de rêves éphémères, des peuples d’hommes s’obstinent à chercher le Graal derrière de sombres montages vidéos en rediffusion.

Happés par ce nouveau monde virtuel qui emprisonne les cerveaux, seuls quelques individus parviennent à s’échapper. S’envoler, revenir aux origines, s’enlacer, faire fit de toutes suspicions et rire.

Fuir, désobéir, réfléchir, obtenir cette liberté chérie, vouée, encensée, lue et tant envisagée. Où sont passés l’imagination, les combats et les réactions ? Semblant tellement inatteignables que peu de personnes ne semblent plus les désirer. Préférant abandonner leur âme au plus offrant. La grande braderie des circonspects.

Étonnée de cette inertie qui obstrue les sens, j’ai retrouvé les miens lorsque l’on me les a volé. Paradoxalement. Il aura fallu plus de 10 ans pour apprivoiser le handicap. Celui qui permet de comprendre chaque partie de son corps. De reconnaître chacune des cellules qui construit l’ Être.

Être attentif à chacun des mouvements, chaque sentiment, chaque parcelle de bonheur. S’absoudre de la douleur pour aimer la lumière. La lune semble avoir pris toute celle du soleil. Regarder plus haut, au dessus, plus loin que le virtuel focalisant.

Les ordinateurs étaient censés être un outil de travail et non un moyen de communication au départ. Tout a dégénéré, voyez. Comme les jeunes, même tout petits, sont conditionnés par les réseaux, déplorables. Chronophage. Des millions d’hommes cherchant à assouvir seuls, des désirs que leur femme ignorent. Pendant que des millions de femmes déplorent l’impuissance de ceux ci. Magnifique incohérence.

Triste, morose, vain, laxiste, menteur, tricheur, lâche et pervers, se cacher derrière les écrans, délite l’objectivité. Hormis la minorité d’esprits sains d’esprit, régresser dans la notion d’évolution personnelle leur est devenu structurel. Les valides devenant eux-mêmes de lourds handicapés. À moins que la folie de ces derniers ne leur ai permis de s’abstraire. La résilience en effervescence.

S’activant, se pressant, ils doublent et toisent, juste pour s’interpeller sur ce à quoi ils ne voudraient pas ressembler. Finalement le handicap et la folie ont peut être sauvé ce qui reste d’envie. Intimement protégée du quand dira t-on, et aucunement touchée par les injonctions, je revis. Ces dernières m’auront même permis de faire un tri sauvage.

Écrire sur le recyclage inversé, très enrichissant, a réformé mes dénis. Fermer les tiroirs à clé et ouvrir grand les fenêtres. Plus besoin de venir vous voir ou de savoir ce que vous faites d’ailleurs, puisque vous me trouverez là. Et je vous imagine là bas.

Tel un enfant vaudou complètement désaxé, la seule magie ayant dû être, celle qui nous a fait vouloir nous trouver. En dépit de ne pouvoir nous rencontrer, je garde celle de pouvoir vous écouter et vous lire. À moins que ce ne soit vous qui m’ayez ensorcelée. Cher ami, ma concubine, nous n’aurions même pas besoin de nous marier, puisque nous
avons déjà vécu un quart d’une vie ensemble. Sorciers ma fée et rébellion. Mars et Pluton en observation, peut être un jour en transfusion. Orgie de planètes et rêves suprêmes. Puis balayer l’éternité. Le vent n’est toujours pas tombé, encore demain vers l’avancée.

La diffusion du projet est déjà lancée. En avril, la région pourra s’émouvoir, peut être. Se mouvoir serrait mieux. Et si le système solaire en était tout interverti, puisqu’on l’a fait. Des femmes à la place des hommes, eux même redevenus singes, tous voûtés, le cou rentré, la tête baissée ? 1984-2104 je préfère ne pas savoir. Envisager plutôt, du trou noir à l’explosion. Du noir au rouge. Le feu sacré.

Titus:  »Hélas ! Quel mot puis-je lui dire ? Moi même en ce moment sais-je si je respire »

Racine. Bérénice.

Rob Moses Photography

This Camera Life

Handicap Action -le blog

Mon handicap n'est pas une excuse!

Ma beauté chimique

Quand la beauté se mêle à la chimie ...

Tous mes pas perdus...

Écrire mais pas sur des rails. Écrire mais pas que...

Stopmanipulation

Vous pouvez sortir de l'emprise des manipulateurs....

saania2806.wordpress.com/

Philosophy is all about being curious, asking basic questions. And it can be fun!

.:Vienna BliBlaBlub:.

fleeting glimpse of this in that, vienna, austria - europe

Parallèles Potentiels & Urbanités

Inspirations voyageuses, urbaines, artistiques, oubli de soi, transcendance : vaste programme !

Physique chimie facile

Apprendre les sciences , ne suffit pas de connaitre des connaissances , mais connaitre les méthodes et les valeurs qui nous permettre d approprier les sciences et de les appliquer l ce site contient des leçons des exercices et des devoirs d'un genre nouveau pour les élèves du cycle qualifiant marocain , pour les aider à réussir leurs scolarités dans les meilleurs conditions. Le site comprend aussi un blog riche en articles pour approfondir la connaissane général des apprenants, en psychologie , la culture scientifique . sport et éfucation, santé , mode , chimie, physique, math , cuisine , les jus et les boissons, environement, animaux, . . . ,pour consulter ses sujets , aller vers le bas de la page et chisisser la catégorie qui vous convient

GreyStone Cottage Location Gite Lioran Laveissière Cantal Auvergne-Rhône-Alpes France

GreyStone Cottage, une authentique maison auvergnate au pied du plus grand volcan d'Europe, pour un week-end au ski au Lioran ou des vacances en randonnée sur le GR® 400 vers le Puy Mary, grand site national.

l'espace littéraire de La Page et la chambre

Les ateliers d'écriture - Nîmes

A travers une passoire

Voir la vie à travers la sclérose en plaques

O MAX NAT' !

"Bien être en tout genre"... Être beau et bien dans ses pompes naturellement !

Mes petits loisirs

Couture, tricot, lecture, écologie, voyages virtuels...

C.N.P.E.R.T.

Centre National de Prévention, d Etudes et de Recherches en Toxicomanies

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close