l’hiver- l’aube

Se promettre de ne plus écouter

Son chant de blues sauf tout l’été

Lune et soleil étrangement liés

Comme nuit et jour parfois mêlés

Bientôt le jour filante l’étoile

Effleurera le rayon d’un voile

Bon sang sale temps comme l’air du temps

Juste embrasser la clé de sol

Car elle aussi s’exprime en vol.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close