beat

Ce fut extrême ce matin, heureusement que c’était la dernière jusqu’à l’année prochaine. Néanmoins, passée comme une évidence, l’IRM du jour s’est immiscée sournoisement à l’intérieur du crâne. Particulièrement violentes, au réveil, les résonances m’ont littéralement collées à mon casque. Surprise mais aussi désappointée, aucun son, autre que celui des vibrations des bobines. Pas de musique, ni même grésillant au loin. Alors, l’ouïe s’est mise en pleine ébullition, dans l’attente du prochain signal. Martellement excessif. Le loisir d’écrire ma propre partition s’est imposé de lui même. Céphalée persistante depuis lors. Tout avait plutôt bien commencé.

https://www.pourlascience.fr/sd/technologie/pourquoi-laposspan-styleapostext-transform-uppercaseaposirm-span-est-elle-si-bruyante-8247.php

Le souvenir de mes premiers apprentissages à créer des sons avec un ordinateur est alors remonté à mon cerveau. 2 grosses enceintes posées à même le sol retransmettaient les compositions crées par l’ordi. J’ai hallucinée, faire jouer les boutons de balance, sur la table de mixage, à volonté et de manière distordue; j’étais comme une enfant. Décuplant à l’infini les possibilités d’entre-croisement de chacune des notes, avec une multiplicité d’effets possibles. Excitant. Encore une nuit blanche, grisant et euphorique dans le mouvement des ondes. L’IRM de ce jour s’est donc présentée comme telle. Je me suis laissée glisser. Sentir son cœur battre avec une telle palpitation n’arrive que trop rarement. Une espèce de plénitude m’a dès lors profondément envahie. Je me suis même imaginée pouvoir me tourner sur le coté, en position de PLS , prête à me laisser bercer par cette cadence folle. Folle. Apprécierais-je cette habitude ? Je déteste les habitudes. Quelle invraisemblance.

Je me suis souvenue aussi d’un voyage en Israël où les contradictions s’offraient négligemment à mes yeux, dans une luminescence peu probable. D’une part, le silence absolu de certains villages extrémistes, où la femme n’a aucun droit de syntagme, et de l’autre, les avancées scientifiques de la médecine et de la musique, pour ne citer qu’elles. Une mer morte qui ravive ton corps par l’ensemble des bienfaits que procure son eau salée. Cela m’a toujours étonnée, éberluée. L’extrême connaissance, et le développement constant, face à la tradition. Le solennel, face la désinvolture. Magique autant que sournois qui prédispose à une parfaite ouverture d’esprit. On ne revient jamais dans le même état d’esprit d’un voyage en terre en guerre, meurtrie. Barreaux aux fenêtres, kibboutz, femmes en tenue de combat. Ce fut un séisme cérébral.

Mécanisme du séisme cérébral Naïma Bauplé rédigé le 29 novembre 2015 à 15h28

Article paru dans le journal nº 30

Mécanisme du séisme cérébral

Le système nerveux est composé de deux types de cellules, les neurones et les cellules gliales, réparties elles-mêmes en plusieurs sous-groupes : les astrocytes – dénommés ainsi car leur forme évoque celle d’une étoile –, qui constituent le support mécanique des neurones, assurent leur ravitaillement nutritionnel et éliminent les déchets.

Les oligodendrocytes, qui s’enroulent autour de l’axone de la plupart des neurones, protègent le système nerveux en même temps qu’ils facilitent la circulation de l’influx nerveux ; enfin, les cellules microgliales, qui assurent le rôle de barrière de sécurité du neurone.

Excité ou inhibé ?

À l’état physiologique, chaque neurone reçoit les influx nerveux de plusieurs milliers d’autres neurones avec lesquels il est contact par le biais de ses terminaisons, les dendrites. Les informations véhiculées par ces influx sont excitatrices ou inhibitrices et leur somme algébrique détermine la réaction que le neurone va adopter, s’il va s’exciter à son tour ou non.

Par ailleurs, l’influx nerveux ayant une amplitude et une intensité fixes, tout signal excitateur ne peut atteindre à lui seul le seuil d’excitabilité à partir duquel le neurone « entend » et transmet l’information que l’influx véhicule. Aussi, le signal excitateur doit-il se répéter très rapidement afin que, par un phénomène d’accumulation, il parvienne enfin à dépasser le niveau critique. Ce tempérament « dur à la détente » du neurone évite que l’ensemble des neurones s’excite au même instant et induise un phénomène de surchauffe.

Ces conjonctions me satisfont, mais elles m’apportent souvent un mal de crâne invraisemblable. Trop, j’écrivais l’autre fois, mais trop, c’est aussi se donner la possibilité d’expérimenter les limites propres de son être. Aller jusqu’au bout, essayer au maximum de contrecarrer les effets notoires de la maladie. Passer du coté du bien être et de la sérénité. Cela fonctionne.

 »Sur le papier, l’idée me paraissait bonne. Une petite marche pour atteindre un point de vue inégalable était acceptable, voire tentant. Tout le monde me l’avait assuré: si je ratais Preikestolen, cette falaise qui domine le Lysefjord à plus de six cent mètres, je ratais mon voyage. Tout le monde me l’avis assuré aussi: l’ascension était facile, à la portée du premier venu »

Virginie Grimaldi

Il est grand temps de rallumer les étoiles

Rob Moses Photography

This Camera Life

Handicap Action -le blog

Mon handicap n'est pas une excuse!

Ma beauté chimique

Quand la beauté se mêle à la chimie ...

Tous mes pas perdus...

Écrire mais pas sur des rails. Écrire mais pas que...

Stopmanipulation

Vous pouvez sortir de l'emprise des manipulateurs....

saania2806.wordpress.com/

Philosophy is all about being curious, asking basic questions. And it can be fun!

.:Vienna BliBlaBlub:.

fleeting glimpse of this in that, vienna, austria - europe

Parallèles Potentiels & Urbanités

Inspirations voyageuses, urbaines, artistiques, oubli de soi, transcendance : vaste programme !

Physique chimie facile

Apprendre les sciences , ne suffit pas de connaitre des connaissances , mais connaitre les méthodes et les valeurs qui nous permettre d approprier les sciences et de les appliquer l ce site contient des leçons des exercices et des devoirs d'un genre nouveau pour les élèves du cycle qualifiant marocain , pour les aider à réussir leurs scolarités dans les meilleurs conditions. Le site comprend aussi un blog riche en articles pour approfondir la connaissane général des apprenants, en psychologie , la culture scientifique . sport et éfucation, santé , mode , chimie, physique, math , cuisine , les jus et les boissons, environement, animaux, . . . ,pour consulter ses sujets , aller vers le bas de la page et chisisser la catégorie qui vous convient

GreyStone Cottage Location Gite Lioran Laveissière Cantal Auvergne-Rhône-Alpes France

GreyStone Cottage, une authentique maison auvergnate au pied du plus grand volcan d'Europe, pour un week-end au ski au Lioran ou des vacances en randonnée sur le GR® 400 vers le Puy Mary, grand site national.

l'espace littéraire de La Page et la chambre

Les ateliers d'écriture - Nîmes

A travers une passoire

Voir la vie à travers la sclérose en plaques

O MAX NAT' !

"Bien être en tout genre"... Être beau et bien dans ses pompes naturellement !

Mes petits loisirs

Couture, tricot, lecture, écologie, voyages virtuels...

C.N.P.E.R.T.

Centre National de Prévention, d Etudes et de Recherches en Toxicomanies

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close