feu et d’artifices

Il y a toujours, dans une vie, les moments que l’on attend impatiemment et ceux que l’on évite scrupuleusement. Prévoyant, comme il se doit, d’avoir à se montrer sous ses meilleurs atours, quoi qu’il advienne. Raisonnable et réfléchi, l’important étant de rester soi-même, valorisant ses différences et sa singularité. Unique et irremplaçable. Pourquoi ne pas l’envisager comme tel ?

Anticipant et sélectionnant, au préalable, chacune des textures qui me donneront fluidité et aisance de mouvement; j’ai appris, à mon insu mais à bon escient, que se sentir à l’aise et en réceptivité complète avec l’environnement, aide à passer l’examen. L’IRM n’est rien de plus qu’une épreuve du corps mis en confrontation directe avec son esprit, le mental. Quelques soient les images renvoyées, les zones de démyélinisation m’ont déjà impactées de toutes façons. Ce joyeux ensemble se suffit à lui même et s’exprime amplement dans les connexions. Un peu comme si l’on avait à passer un entretien d’embauche, une présentation aux examens ou une recherche de logement. Tu peux être clean et super à l’aise mais te morfondre d’angoisse depuis la veille. Ou paraitre blasée et désabusée mais faire preuve d’une confiance à toutes épreuve. Tu n’es pas ce que tu représentes. Dans l’imaginaire collectif du moins.

nb: http://doxa nom féminin (grec doksa, rumeur) Ensemble des opinions communes aux membres d’une société et qui sont relatives à un comportement social. Chez Husserl, ensemble des croyances et des idées non objectives.

Alors, voilà, des sous-vêtements jusqu’aux chaussures. Moi je prévoie toujours tout pour le jour J. Il m’est impossible d’être ralentie face à ce monstre de technologie. Allant même jusqu’à envisager le confort du manteau et la praticité du jean, n’importe quoi !!! C’est inconcevable pour moi, de se laisser berner par cette maladie silencieuse; jolie SEP, je préfère me lier à toi vers une logique de guérison. Sans ironie, je trouvais cela tellement dramatique et dérisoire auparavant. Maintenant, j’attends avec un semblant d’ impatience le moment ou l’on me posera le casque sur les oreilles.

N’arrangeant en rien la reconnaissance du handicap, je me suis toujours présentée, maquillée, coiffée à chaque examen neuro; mais l’hôpital est une école cynique. J’ai vite appris. Pas de vernis à ongle, pas de rouge à lèvres, pas de bijou, il faut toujours prévoir au cas où l’on doive vérifier le bon fonctionnement de tes signes vitaux: couleur de la peau, des lèvres, des yeux, doigts froids ou jambes bleues, clairs ou vitreux, marbrés, raides ou crispés. Changer la palette des couleurs. On s’y fait. Malgré ma préférence pour les primaires. Je ne suis pas mon handicap. J’existe sans lui, même si je vis avec lui.

Donc, ne jamais envisager d’arriver en culotte sexy en salle d’IRM, c’est important. L’intégralité de ta peau va être mise en contact avec la machine, glacée, vrombissante, pendant au moins une demie heure, interminable. Warrior. On te demande, un peu avant, si tu as des armatures dans ton soutif, implants, piercing visibles ou pas, sic, boucles d’oreilles ou autre objet métallique, tu dois citer tout ce qui te transperce s’il y a, chaque appareil médical qui habite à l’intérieur de toi. Questionnaire signé à l’appui.

Les infirmières étant différentes à chaque fois, on te pose toujours les mêmes questions, anticiper semble être le meilleur chemin d’accès, car dévoiler une partie de ton anatomie devient une habitude dès le deuxième examen. Même un élastique dans les cheveux dois rester en cabine. Pas de montre, pas de chaine, aucune bague, aucun bijou. Nude. « En culotte on vous a dit madame ». Je me suis fait engueulée plus d’une fois, mauvaise élève. Pour l’IRM cérébrale tu peux garder ton pantalon, mais pour la médullaire, un tee shirt basique, sans bouton en métal ni fermeture éclaire, fait parfaitement l’affaire, tu peux même le garder si tu as froid. Quelle charmante attention. grrrrrrrr. Manches courtes évidemment, pour permettre à l’infirmière d’effectuer la piqûre du contraste. Même l’IRM devient une habitude. Aïe, le mot de trop. Je lui préfère de loin l’harmonie. Les temps ont changés.

Mes IRM ont toujours lieu en plein hiver , un signe ? J’interprète tout, l’hiver comme fil conducteur, une ligne rouge qui semblerait vouloir me raccrocher à l’énergie vitale avant de clore l’année. Vraiment ? La nouvelle conjoncture sanitaire tente même de rajouter un semblant de désarrois, ce n’est pas le cas. Je ne cesse jamais d’écouter. Ma jolie pharmacienne passait Pink Floyd hier quand je suis allée récupérer ma commande de Dotarem. Cela m’a fait sourire, gentil destin. Pourquoi devrait-on se lamenter ? Ou avoir peur ? La vie n’est qu’un jeu après tout.

A nous de voir: on joue, on passe ou on relance ? Quelques soient les cartes qui aient été distribuées au départ, rien n’est jamais perdu d’avance. Bien que nous connaissions déjà l’ensemble des acteurs de la partie. Je reconnais avoir personnellement appris des bluffes successifs de chacun. Ils m’ont enseigné à leur façon les notes et les couleurs qui illuminent le quotidien, nuits inclues. Alors, lorsque 30 minutes me sont imposées pour entendre le bruit assourdissant des radiations de la machine, je pense à chaque fois aux mêmes choses, les basiques, classiques: l’amour, les couleurs, la musique et la sagesse. Ma sophrologue m’a demandé l’autre fois, de choisir une couleur à peindre sur mes nouvelles pages blanches, j’ai dit bleu: passe partout, discrète et raisonnable, bien trop disciplinée pour moi cette couleur. Alors, j’avoue, à mon tour j’ai bluffé, ma couleur préférée restant le vert. « Autrefois couleur du désordre et de la transgression, le vert représente désormais la couleur de la liberté. » Michel Pastoureau

Et l’espoir.

Rob Moses Photography

This Camera Life

Handicap Action -le blog

Mon handicap n'est pas une excuse!

Ma beauté chimique

Quand la beauté se mêle à la chimie ...

Tous mes pas perdus...

Écrire mais pas sur des rails. Écrire mais pas que...

Stopmanipulation

Vous pouvez sortir de l'emprise des manipulateurs....

saania2806.wordpress.com/

Philosophy is all about being curious, asking basic questions. And it can be fun!

.:Vienna BliBlaBlub:.

fleeting glimpse of this in that, vienna, austria - europe

Parallèles Potentiels & Urbanités

Inspirations voyageuses, urbaines, artistiques, oubli de soi, transcendance : vaste programme !

Physique chimie facile

Apprendre les sciences , ne suffit pas de connaitre des connaissances , mais connaitre les méthodes et les valeurs qui nous permettre d approprier les sciences et de les appliquer l ce site contient des leçons des exercices et des devoirs d'un genre nouveau pour les élèves du cycle qualifiant marocain , pour les aider à réussir leurs scolarités dans les meilleurs conditions. Le site comprend aussi un blog riche en articles pour approfondir la connaissane général des apprenants, en psychologie , la culture scientifique . sport et éfucation, santé , mode , chimie, physique, math , cuisine , les jus et les boissons, environement, animaux, . . . ,pour consulter ses sujets , aller vers le bas de la page et chisisser la catégorie qui vous convient

GreyStone Cottage Location Gite Lioran Laveissière Cantal Auvergne-Rhône-Alpes France

GreyStone Cottage, une authentique maison auvergnate au pied du plus grand volcan d'Europe, pour un week-end au ski au Lioran ou des vacances en randonnée sur le GR® 400 vers le Puy Mary, grand site national.

l'espace littéraire de La Page et la chambre

Les ateliers d'écriture - Nîmes

A travers une passoire

Voir la vie à travers la sclérose en plaques

O MAX NAT' !

"Bien être en tout genre"... Être beau et bien dans ses pompes naturellement !

Mes petits loisirs

Couture, tricot, lecture, écologie, voyages virtuels...

C.N.P.E.R.T.

Centre National de Prévention, d Etudes et de Recherches en Toxicomanies

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close