hypersignal

Lors de la dernière séance sophro, j’ai voyagé dans mon corps. Étrange et merveilleux. Le souvenir m’est revenu, de cette série, que je regardais étant petite. Instructif et coloré. Comme l’enfance. À vrai dire, on n’attache plus trop d’importance aux dessins animés dorénavant, mes enfants sont devenus grands maintenant, préférant laisser parler leur créativité dans d’autres moyens d’expression.

L’impression d’avoir à laisser mon cerveau se contorsionner, revient régulièrement. En extension quasi totale entre l’avant et l’après. D’infimes moment de joie tentent péniblement de me faire apprécier le présent. Un enfant glissant tout doucement le long d’ une petite pente enneigée. Le regarder faire de la luge, dans le jardin pendant des heures, comble ma journée. Suis je devenue trop exigeante ? Avec moi même et avec les autres ? Peut être.

Oserais-je même le revendiquer ? Sans doute. N’étant guère dans l’expertise moi-même, sa recherche permanente suffit à me rassurer.

Par exemple, celle de ma sophrologue me transcende. Au sens plein du terme. Elle me permets de voyager dans de nombreuses contrées. Inconnues ou oubliées. L’imagination. La mienne s’est elle perdue en chemin ? L’école enseigne, mais elle oblige aussi, surtout, un temps soit peu, à rentrer dans des cases ? Ne pas vouloir s’y plier demeure en lui même un travail. Rendez vous compte. Un enfant rebelle, un sauvage ou un surdoué ? Einstein, Mozart ? Qui ou qui est ce qui, pourrait faire preuve d’impartialité à ce sujet ? Imaginer une nouvelle page blanche, encore et encore. Poser et laisser trainer les petits cailloux sur le côté du chemin.

Inconcevable à une époque pour moi. Pensant catégoriquement être déjà très déconnectée de la réalité et trop grande rêveuse semi-voyageuse, ma gentille sophrologue m’a donc encore prouvé que j’étais loin de mon maximum. Profitez, profitez maintenant m’a t’elle rétorqué dernièrement. La malheureuse !!!

Parce qu’on ne peut jamais tout dire. Bien sûr qu’on ne peut jamais tout dire. Même écrire, même à vous. Question de sensibilité, de descence, les sentiments ça ne se dit pas, ça se montre. Libre moyen d’expression. Demain c’est bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close