horloge

Pour un tout à chacun, le changement d’heure, outre le fait que nous soyons bien obligé de nous y plier, représente simplement une période de transition. Envahi par la SEP, il contredit complètement le rythme biologique établi. Nous préfèrerions tous vivre à l’heure d’été: longues journées ensoleillées, chaleur, lumière mais est-ce réellement compatible avec notre corps ? Les sépiens vous diront certainement que non. Je les y rejoindrais. Cette phase est complètement contradictoire avec ce que nous sommes, tant physiologiquement qu’organiquement parlant, faits de chairs et d’os, mais pas uniquement. Régis par une multitude d’autres éléments, reliés en complète adéquation les uns avec les autres. Mon corps pâtit naturellement face à ces injonctions, établies sous couvert de régularisation économiques.

Je m’obstine, pour un bien être mesuré, à persévérer dans cette voie. Vivre à l’écoute de soi implique expressément de ne faire que ce qui est bon pour son être. Se coucher tôt, se lever tôt, profiter au maximum des heures de soleil qui s’offrent à nous. Ma jolie concubine m’a aussi aidée à comprendre ce rythme, imposé dans un premier temps, il s’avère plus qu’enrichissant, épanouissant.

Essayant, en vain, pendant des années, de coller aux rythmes imposés des autres, je me suis perdue, tristement happée par une allure qui n’était pas la mienne. J’adore la basse pour ces raisons, facile à mesurer, son battement est toujours cadencé. J’ai offert 2 fois, un métronome à des personnes qui ne trouvaient jamais le tempo, la différence est éloquente entre bouffons et troubadours, pour qui est imprégné de tournures langagières. Avec le recul, ça en devient même ironique.

« Le corps humain proprement dit est constitué de 30 × 1012 Cellules de 300 sortes différentes1. Il héberge également de l’ordre de 40 × 1012 bactéries de près de 500 espèces différentes1,2,3.

Un tissu biologique est le niveau d’organisation intermédiaire entre la cellule et l’organe. Un tissu est un ensemble de cellules semblables et de même origine, regroupées en amas, réseau ou faisceau (fibre). Un tissu forme un ensemble fonctionnel, c’est-à-dire que ses cellules concourent à une même fonction. Les tissus biologiques se régénèrent régulièrement et sont assemblés entre eux pour former des organes.

Un organe est un volume délimité par une séreuse, où des cellules collaborent à des tâches qu’aucune d’elles n’accompliraient seule4. Pour la plupart, les organes concourent surtout à la réalisation d’une seule fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est généralement associée à un sous-ensemble de cellules.

Le niveau d’organisation supérieur à l’organe sont les appareils et les systèmes, qui remplissent un ensemble de fonctions complémentaires. Un appareil est composé d’organes bien délimités, alors que le système peut être composé de structures mal délimitées et diffuses dans tout l’organisme (comme les nerfs du système nerveux, qui sont indissociables des organes, ou les cellules mobiles du système immunitaire).

Un os est une structure dure, composée de beaucoup de minéraux et constituant le squelette de tous les vertébrés, y compris l’être humain ». https://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_humain

http://fr.ap-hm.fr/passage-a-l-heure-d-ete-quelles-repercussions-sur-le-sommeil

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close