jour j

24 heures et 200 kilomètres après, je suis épuisée, c’était sûr, jambe froide, main froide , toujours le coté droit, encore et toujours le coté droit, le droit, qu’est ce que le droit ? réfléchissons au droit, prenons le droit, faisons respecter le droit, ça tombe bien, je veux éviter de toucher le côté du cœur. Je gagne, j’ai gagné, pfffffff quand on s’obstine à « ventiler » les gens, c’est ce qui devait arriver; j’ai plein d’insultes dans ma bouche, c’est pas très « glam » pour une fille, mais ça défoule d’en sortir quelques unes. Pour moi, pardonnez moi, je ne m’abaisserai jamais à la vulgarité face à d’infâmes méchants sans état d’âme. Rire de la victoire, pas tout de suite, faut que je redescende un peu, ça va prendre quelques jours , écrire est une amorce pour l’instant.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close