oedipe

Ma gentille sophrologue me ramène toujours à la vérité, non pas celle à laquelle on voudrait me faire croire, mais plutôt à celle que j’ai longuement et patiemment fondée. Celle ci m’illumine chaque jour un peu plus. J’accepte dorénavant cet effrayant paradoxe: le combat me révèle à la sagesse. Apaisée d’aller au front tant est que je suis convaincue de gagner. Le plus grand menteur de toute ma vie est encore là pour me soutenir et m’encourager. Mes plus belles tempêtes essuyées, un père indestructible. Le grain de sable qui brouille les rouages mais aussi les cailloux sur mon chemin. Complexe ambivalence.

http://mythe.canalblog.com/archives/2010/08/06/18756776.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close