profondeur

Est ce juste une impression où il y a une lassitude globale ? Question idiote. Évidemment. Tout m’exaspère, je tourne en rond. Il faut dire qu’on a du mal à savoir vers où on se dirige. Je déteste les médias moi qui ai travaillé avec eux durant tant d’années, ils me donnent envie de vomir désormais. Et je ne parle pas de l’administration, le peu que je puisse travailler est systématiquement épluché -au moindre détail près- c’est écœurant. Toujours avoir à rendre des comptes comme si j’avais une tête de trafiquante….pffff.

Mais c’est ma plus grande qualité. La différence. Et ils l’ignorent. Pas assez handicapée, trop dynamique, pas assez disponible, trop sédentaire. Si peu mobile mais pourtant grande voyageuse. Gentil cerveau, heureusement que tu m’aides à garder les pieds sur terre, sinon je crois bien que je perdrais pied. Figure langagière…..Encore et toujours, encore plus maintenant. Je déplore profondément l’isolement imposé. Confinée, c’est pire que la première fois alors même que les consignes sont plus souples. Peut être parce que j’ai le retour quotidien de mes enfants face au total irrespect des normes de sécurité dans les écoles. Du coup, j’ai eu -de nouveau- quelques mauvaises pensées. S’ils sont infectés, si précautionneux soient ils, par le virus ou s’ils me le transmettent, comment vais je faire pour pouvoir continuer à m’occuper d’eux ? Viendraient ils me les enlever pour les mettre en foyer ?

D’ailleurs j’ai un rdv à l’hôpital jeudi pour un examen, hors IRM, et je me demande vraiment si c’est si nécessaire que ça que j’y aille. L’hôpital n’est pas trop un endroit qui fait rêver en ce moment……

Et moi je n’aime que ça, rêver. Imaginer, construire, élaborer, prévoir, voler….je suis Verseau je ne sais pas si je l’ai déjà écrit mais je suis comme ça, inatteignable, inattendue, intouchable, certains pensent inaccessible. Mais ce terme là ne me correspond vraiment pas. En ce moment je ne sais plus trop de quoi rêver, les gens me paraissent défaitistes et je me sens enrôlée. Je ne suis pas en colère mais j’ai, de nouveau, une intime problématique à régler avec les lâches d’une façon générale. Ceux qui, comme les sangsues, s’abreuvent de ton optimisme pour, sournoisement, te planter un couteau dans le dos, ou pire, t’ignorer. Comment vous dites maintenant ?  »ghoster » ? J’adore apprendre des nouveaux mots.
Mes parents pensent, avec un déni non dissimulé que je suis toujours super Jaimie et que je gère tout comme une vraie chef. Et ceux de mes amis qui m’oublient, étaient ils vraiment des amis ? … finalement, il n’y a que dans la SEP que je me retrouve vraiment. Elle fait tellement partie de moi que je n’arrive même pas à imaginer ce que je pourrais être sans elle. Elle est ma référence et ma complétude, ma sœur et ma béquille -paradoxalement- le binôme que je n’aurai jamais imaginé. C’est une sensation étrange. Certes, je l’aurai préférée grand , charismatique, doux et romantique, mais je m’accorde malgré tout avec sa violence, sa puissance et sa fidélité. Lol. Jolie SEP, je crois que tu me protèges avant tout. De moi même et des autres, tu me donnes la force qu’il me manquait. Et si un jour je guéri de toi, je n’oublierai jamais la lumière que tu m’as apporté. Renaître pour mieux me connaître. Et se connaître pour mieux renaître.

Il n’y a que les vrais poètes qui arrivent à me suivre dans cette folie incontrôlée. Pour continuer à rêver d’immensité et s’obstiner à vouloir regarder la lumière. C’est pour cette raison que j’adore la nuit. Elle est la promesse de renouveau. On ne peut que ressortir des profondeurs lorsque le soleil se lève. Incandescent ou voilé. Mais brillant. Mon image préférée à ce sujet. C’est la plongée : lorsque l’on se noie, arrivés au fond de la mer, nous avons juste à donner une légere poussée de la pointe du pied au fond du trou pour remonter à la surface. Respirer. Et nager.

En attendant, j’ai adoré marcher aujourd’hui.

2 réflexions sur « profondeur »

  1. Bonjour Nina
    C est un magnifique article! Je les lis presque tous mais n en commente que quelques uns.
    C est très chouette de te lire. Tu n es pas très loin comme ça.
    La lumière et les profondeurs…
    J aime beaucoup aussi tes choix de photos.
    Je pense fort à chacun confiné, contrôlé…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup c’est agréable d’avoir de tels retours. C’est très encourageant et motivant. 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close