ou essentiel ?

Ha ha ha, je crois, enfin, je suis certaine maintenant, que je suis réellement perplexe vis à vis de notre mode de vie actuel. Vous pensez peut être RETRO, mais je l’assume de plus en plus. Tout me dépasse, et le plus drôle, c’est que ça me fait rire. Quelle insolence !!!! Cela doit faire parti de l’éducation apportée aux gens de mon âge. Ni baby boomers, ni génération Y, monsieur Strauss qui a élaboré la théorie générationnelle, nous appelais la génération X. Nous avons vu arriver sur le marché, internet, les téléphones portables, les réseaux sociaux, la fin des cassettes enregistrables, des CD, des baladeurs, minitel, téléphone à cadran, mais aussi l’arrivée du sida et la promotion quotidienne des capotes, du marketing de masse et de la surconsommation. C’était mieux avant ? Je dirais oui mais j’avoue me faire happer par la modernité.

https://en.wikipedia.org/wiki/William_Strauss

Cela me contrarie franchement, je ne suis pas quelqu’un de moderne, je ne sais pas si on y a gagné plus qu’on y a perdu dans la conception que nous avons du progrès. Où sont passés notre insouciance, notre impartialité, notre objectivité, notre combativité, notre autonomie, indépendance ? C’est vrai, par exemple, lorsque tu avais un problème de voiture avant – en tant que femme – tu devais crier à la rescousse pour qu’un homme puisse venir te dépanner. Actuellement, tu peux aller chez ton garagiste, ou ton concessionnaire et être prise en charge à la moindre problématique. Les locations longues ont solutionnées ce problème là. De même, jolie SEP, avant, on se posait tout de suite la question du fauteuil roulant et des traitements, actuellement, les médecins, ont le choix de nous proposer plusieurs solutions, nous avons la possibilité de les « tester » et de prendre le médicament sous la forme qui nous convient le mieux ou qui est le plus bénéfique pour nous.

Aussi, grâce aux réseaux sociaux, nous avons maintenant la possibilité de retrouver et de rester en contact avec nos amis d’enfance, ou la famille éloignée, s’échanger des colis, des surprises, des virus (lol). Certes, internet essaie de nous manger le cerveau et permets à de nombreux groupuscules de se créer. Mais n’est ce pas la possibilité qui nous est offerte de nous exprimer différemment (le street art par exemple, largement reconnu depuis quelques années) . Internet qui devait être -initialement- une encyclopédie universelle à portée de main pour tous, est aussi -par la même- devenu un incontestable fourre-tout rempli de miasmes. Autre exemple ?Avant on se mariait et on faisait en sorte d’honorer ce serment jusqu’à la fin de nos jours, actuellement, les gens vont sur des sites de rencontre, consomment et passent à la personne suivante. L’amour virtuel ils disent, lol. Idem pour les jobs, il y a tellement de personnes sans emploi, que ceux ci sont obligés d’accepter un boulot qui ne correspond en rien à leur compétences initiales ni au salaire qu’ils mériteraient. Avant, mon père frappait à n’importe quelle porte et se faisait embaucher sur le champs (oh chanceux baby boomers). Alors, qu’est ce qui est le mieux ? Avant ou maintenant ? Les gens marchent têtes baissées pour garder l’œil sur leur téléphone mais, à contrario, les femmes battues ne sont plus jamais vraiment seules. Je ne sais pas, je suis perdue . Ma gentille sophrologue m’a rappelé que je n’avais que moi à penser. C’est compliqué parce que c’est la bienveillance qui m’anime et me permet d’avancer. Et je n’apprécie pas de me sentir manipulée. Comme personne j’imagine. Alors, je vais regarder mon petit nombril quelques temps et continuer à réfléchir sur le sens de la vie. La mienne en tous cas, c’est déjà bien, et c’est censé me conforter.

La notion de partage semble exutoire, les gens comptent leurs amis FB pour valoriser leur popularité mais je suis la première à être flattée lorsque mes mots vous touchent. En musique, c’est pareil, je reste paradoxale, j’adore tous les classiques de jazz, les grands noms du rocks, du disco et de la variété; mais j’admets que les nouveaux sons électroniques, les mélanges de samples et de voies internationales et tous les genres mélangés font preuve d’une réelle amplitude de sons, donc d’écoute. Un regard neuf et différent. Et puis, j’ai beau râler, c’est ce qui fait ma personnalité. Vieille école, mais toujours fourrée sur les sites de streaming hihihi. Je crois que c’est ce fabuleux bordel de net qui tire les ficelles dorénavant, il est d’autant plus nécessaire de faire preuve de discernement. Sacré travail. J’y suis presque…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close