altruisme

Beaucoup de gens, tout le monde, pense que nous sommes manipulés. Que le gouvernement ne fait jamais les bons choix, que nous allons -encore- devoir obéir à un ordre -irraisonné/ irraisonnable- qui nous dépasse. Confinés. Tous. Je compatis pour nous, pour vous, pour tout les insouciants qui oublient le quotidien des gens handicapés, les personnes âgées.

Je suis désolée de leur apprendre que pour nous, rien ne changera vraiment dans notre vie. L’isolement, la solitude, les plannings de sortie, les rdv imposés, obligés, justifiés. Tout doit être cadré. Imposé nonchalamment par une fatigue qui nous dépasse. J’en ai déjà écrit des lignes là dessus. Négocier quelques heures de plaisir de sport ou de sortie entre amis, contre une perte de sensibilité musculaire ou un état d’impuissance avéré. Et surtout, être rentré à l’heure pour la piqûre. Merci jolie SEP, vilaine, salope. Oups. Qu’est ce que le confinement va changer pour moi ?

Souriez, mais rien ne change dans le fond. Aucune interdiction réelle pour moi, puisque les gens actifs roulent sans calculer les gens handicapés. Chaque loisir ludique m’étant déjà fortement déconseillé. Concert, vélo, danse, ballon, moto, ski, marche, ballade… c’est la merde certes, mais j’ai appris à vivre sans. Ces histoires de confinement me le rappelle sournoisement. Faire tout un pat à caisse pour des histoires de télétravail ou pas, alors que beaucoup n’ont pas d’autres choix que de travailler de chez eux pour gagner leur vie. Ça me fait rire. Un peu comme l’histoire de l’ouverture des bars et restaurants. Combien de gens n’ont plus la joie d’aller au café du coin prendre un café serré ou une bière juste parce qu’ils ne peuvent pas rentrer dans le bar avec leur fauteuil roulant ? Merci de faire le contrôle de l’accessibilité aux commerces pour tous monsieur le Président. Et les restaurants ? Tout le monde n’a pas pour seul plaisir d’aller au restaurant. Parce beaucoup n’ont déjà pas de quoi subvenir à leurs propres besoins. Ça me dépasse ces pays à deux, voire trois vitesses. Allez demander, chers médias, ce qu’ils pensent du confinement toutes les personnes atteintes de maladie auto-immune. Pardon, mais ça m’exaspère quelques peu.

On me dit altruiste, je le suis, mais ça m’a toujours desservie. Alors, jolie SEP, chère vilaine, je crois que tu m’as aussi rendue aigrie. Peu m’importe finalement, comme chacun persévère dans son égoïsme narcissique, je continuerai de vouloir faire le bien autour de moi et apporter des réponses à ceux qui ne m’oublient pas. Travailler, s’enrichir intérieurement, se battre, s’assagir, aimer et rester libre, toujours. SEP ou pas SEP. Confinés ou pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close