limites

Du temps des réalisations, des accomplissements et autres cheminements vers l’acceptation, il s’avère que le regard de l’autre puisse agacer. Par sa perspicacité, sa justesse et son objectivité, ce regard persan peut déranger. Susceptible par nature, être touchée dans mon amour propre aurait pu complètement me décomposer. Va savoir pourquoi, cela n’a pas été le cas. S’entendre dire que mes propres choix sont complètement hors de propos, ne m’a même pas blessé. Comme quoi, on avance chaque jour un peu plus dans la connaissance de soi. Ou bien suis je davantage attentive aux mots de l’autre qui me soutiens. Soutenir n’est pas un terme juste, entrainer serait plus approprié.

Comme les muses que les artistes ont toujours adoré depuis la nuit des temps, j’aime m’abreuver des idées de l’autre, me ressourcer à ses propositions et m’entrainer au rythme de ses pas. Dépasser ses propre limites. Comment y arriver seul, quels sont nos objectifs ? Toute seule je n’y arrive pas, seul, on ne peut que réfléchir, avancer de manière utopique dans la réalisation de ces propres rêves. Pas évident. Lorsque l’on se sent encouragé, les forces sont démultipliées. La maladie semble disparaitre, ne reste que le geste technique et personnel de la piqure quotidienne. C’est tellement neuf que mes pas sont encore fébriles et ma démarche manque quelque peu d’assurance; mais la durée de l’apprentissage n’a aucune importance, paradoxalement, paraissant même presque trop courte. Tant de pierres ont été ramassées, empilées, j’en ai même cimenté certaines à la base des fondations. J’ai franchis les premiers paliers de la guérison en me débarrassant des malotrus. Aujourd’hui, enfin, je savoure, timidement les résultats de tant de combats. J’écris timidement, car j’ai encore peur que tout s’écroule . Comme dans l’histoire des 3 petits cochons, qui voient leur maison s’effondrer au simple souffle vrombissant du loup.

Lentement mais surement, ça va faire un peu plus de 13 ans maintenant que ma jolie SEP me toise, mais, depuis hier c’est moi qui ose la regarder. Voulant lui dire « tu vois jolie SEP, j’ai lu, j’ai écouté, j’ai appris ce que tu m’a interdis, regarde moi maintenant mettre en pratique ce que tu m’as enseigné ». Joie et plénitude. Favoriser un environnement calme et constructif. J’espère que ça va tenir le coup, mes murs sont en pierre et la moindre tempête ne pourrait pas détruire mes bases de travail. Plus maintenant. Il y a bien encore une punaise qui voudrait s’infiltrer dans le matelas mais j’ai appris à réagir vite, j’ai même réussi à tuer une mouche à mains nues ce Week end lol. Protéger les êtres qui nous sont chers restera toujours la seule priorité de nos vies, de la mienne en tous cas. Je me damnerais pour leur apporter le bonheur qu’ils méritent. Et protéger celui qu’ils m’apportent. C’est en cela que l’édifice aurait pu sembler fragile. Mais c’était sans compter la félicité qui m’anime parfois. Enfin, je dis ça jusqu’à la prochaine dégringolade, mais le fait de l’écrire, me permets de toujours me souvenir de tout ce par quoi je suis passée. La roue qui tourne, vous vous souvenez ? Il était temps.

Demain je me fait vacciner contre la grippe, ce n’est pas une conviction en soi que de se faire vacciner, mais, je crois que j’ai largement passé l’âge de me rebêler vis à vis du système de santé global, de mon propre système immunitaire en particulier. La question est elle de réellement vouloir prendre le risque d’être dans un pire état que celui qui serait le mien si je tombais malade et que ça se compliquait avec ma SEP ? Je pense que le jeu n’en vaut pas la chandelle. Encore moins maintenant où je suis dans une période de zenitude absolue. J’aime jouer mais la roulette russe, très peu pour moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close