désobéir

C’est enfin faire preuve de liberté. Braver les interdits pour s’affirmer. Parce que l’on ne peut s’exprimer pleinement qu’en faisant preuve de courage et d’audace. Je suis sage , ce qui ne m’empêche pas d’être en rébellion permanente. S’il y a des moules et des patrons pour façonner, n’est il pas propre à l’homme de briser les chaînes pour avancer, évoluer. Et ce, depuis toujours ?

https://youtu.be/fvPpAPIIZyo

Ça m’effraie toujours de constater que certaines personnes demeurent passives. Je me suis déjà exprimée là dessus. La stagnation est nauséabonde. Mais je me défausse certainement de ces valeurs de par mon immobilisme personnel. Lorsque l’on te refuse de courir, danser, sauter.. n’a tu pas d’autres choix que celui de rêver ? Merci jolie concubine de me permettre de m’envoler un peu plus haut, plus loin, chaque jour qui m’est donné. Paradoxalement j’ai davantage d’aptitude à observer maintenant que je suis enfermée. Plus apte à m’ouvrir à l’autre maintenant que je suis isolée. Et ça fonctionne.

Ou bien n’est ce seulement que le fruit d’années de construction, d’élaboration à l’évasion du système. Mais attention, s’enfuir impose d’élaborer un plan. Depuis toute petite j’ai fonctionné de la sorte: écouter pour mieux affronter les difficultés. Obéir pour finalement transgresser. Proprement et honnêtement. Je ne dois rien à personne hormis, peut être, à ma concubine. Alors les histoires de couvre feu et autre confinement doivent nous permettre de nous retrouver. Intimement et égoïstement. Avec ceux que l’on aime et qui comptent pour nous, sur nous. Sa famille, ses amis, son amour. Si chacun se contente de cet essentiel, la socialisation n’apparaît que pour faire front. Aucune adversité. Juste un nouveau combat. Un nouveau contrat à signer avec soi même et sa conscience.

Je ne suis pas une rebelle mais je considère que tant que nous ne sommes pas enchaînés, rien ne peut nous emprisonner. Faisons fonctionner notre cerveau. L’Homme doit faire corps avec sa condition humaine et demeurer libre de ses choix. Je n’obéirais jamais. Mais je suis Verseau, ça devait déjà être écrit quelques part dans mes gènes. Mourir pour mieux renaître.

https://youtu.be/mK6tcgsKgps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close