perpétuité

C’est étrange de se dire que nous avons tous pris perpet’, encore plus lorsque l’on est atteint d’une SEP. A la naissance se trace une ligne de vie qui va nous suivre jusqu’à notre mort. Nous avons des choix à effectuer. Ceux ci nous guident tout au long de notre chemin. Malheureusement, il y a quelques pierres à contourner. Comment peut-on procéder lorsque votre route n’est pavée que de pierres à contourner ?

Si je faisais le ratio des moments de bonheur vs les moments de guerre, je serais sur une proportion de 5%. Triste mais réaliste. Parce que le bonheur n’a rien à voir avec le fait d’être heureux. Je suis heureuse, je vois grandir mes enfants, ils sont beaux et en bonne santé, travaillent bien à l’école et tout et tout. Je suis propriétaire d’un super appartement terrasse, je conduis une voiture neuve et robuste, l’argent n’est réellement pas un souci du quotidien, je fais ce que je veux, quand je le veux……..je suis heureuse mais le bonheur n’a jamais franchi ma porte. Ma chère concubine, heureusement que tu m’as donné une réelle raison de me battre, parce que je trouve les gens lâches.

D’un père qui salut gentiment l’ex mari de sa fille qui lui a asséné 7 jours d’itt lors du divorce, d’un ex conjoint qui vous envoi découvrir le cidff (centre d’information pour les femmes battues) suite à des violences physiques et psychologiques. Ou d’un très bon ami éconduit qui vous harcèle sur les réseaux sociaux……. comment pourrait on revendiquer de vivre dans le bonheur ? C’est illusoire. Je vous parle de ça parce-que j’ai visionné hier soir la vidéo du projet que l’on a mis en place avec un ami photographe. Sujet: la reconstruction des chemins de vie des femmes battues. Troublant, enrichissant, constructif et exemplaire pour tous ceux qui ne savent se faire comprendre que par la force de leur poings. Ou ceux qui prennent un plaisir jouissif à dénigrer, manipuler, détruire psychologiquement leur conjointe, femme, copine. Ces lâches qui ne se sentent vivants qu’en détruisant l’autre. Pitoyables.

Sauf que les femmes sont fortes, elles ont vécu, souvent, l’accouchement, et encore plus souvent, le regard malveillant de l’homme, quelques fois la maladie, alors, pensez vous qu’elles ne sauront se relever ? Au bout de multiples et douloureux efforts, elles seules gardent la tête droite. Elles élèvent vos fils et vos filles qui feront que demain, peut être, j’espère, la conscience humaine évoluera dans le respect et la protection de l’autre. J’espère, moi, même diminuée physiquement, j’y travaille en ce sens.

Je ne parle pas ici des rares hommes qui savent aimer vraiment, qui se battent à côté de leur femme et avec elles……. mais ceux là, tellement rares, auront déjà eu l’intelligence de comprendre que je ne parlais pas d’eux plus haut.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close