poussière et rayon

Des jours comme aujourd’hui, rien de fonctionne correctement. Ni ma tête qui reste embuée par ma dernière nuit d’insomnies, ni mon corps qui en paie les pots cassés, manque d’entrain, aucune envie, aucun enthousiasme, souffle court mais respiration posée, est ce ceci la phase de transition dont me parlait la sophrologue ? Se laisser porter après avoir dû affronter des heures et des jours de combat contre autrui: l’autre, et aussi l’autre et ceux qui ont obstrués mon chemin ? La bataille est terminée pour moi, je n’ai plus envie de me battre, je sais que je suis dans mon bon droit, au bon endroit. Plus aucun pleur, jamais de cri ni de violence, mais plus trop de sourires non plus, le jeu en valait il la chandelle ?

C’est insupportable d’avoir à guider son esprit au quotidien. Je voudrais tellement ne plus avoir à réfléchir, ni me poser de questions. J’ai presque honte d’avoir réussi à m’en sortir des fois. Ça isole le handicap, encore plus si on l’accepte avec empathie. Certaines personnes de mon entourage ne comprennent pas pourquoi je ne suis plus en colère. Je l’ai été, c’est terminé. Le plus important maintenant est de retrouver sa place. Ma place de femme et celle de maman à temps complet. Tout me fatigue déjà à l’avance. Même taper sur le clavier représente un effort maintenant, des jours comme celui ci. Sacrilège, moi qui me suis appliquée longtemps à avoir une jolie écriture manuscrite, je n’arrive même plus à tenir un stylo entre mes mains et j’en suis rendue à dévoiler mes ressentis à un ordinateur. Seul avantage , j’écris plus vite et c’est tout de suite plus propre et sans ratures !!!

Marc Aurèle a écrit: « fais je quelque chose ? Je le fais en rapportant au bien des hommes. M’arrive t-il quelque chose ? Je le reçois en rapportant aux Dieux et à la source de tout, d’où dérivent ensemble tous les événements ». Moi je ne fais rien, mais le peu que je fais me permets de trouver une place pour chacun autour de moi. J’essaie d’apporter un regard nouveau et différent face aux difficultés de la vie. Rester objective et faire preuve de résilience n’est pas si simple au quotidien. Quand bien même, je ne crois plus -depuis longtemps- aux Dieux tels qu’ils soient, hormis ceux de la volonté propre de chacun. Offrir un regard neuf sur la vie et chaque petite chose de notre quotidien, c’est mon unique proposition. C’est pour cette raison que j’aime autant la photo. Un simple détritus, selon l’angle de vue et selon la lumière que tu lui apportes, peut devenir un réel objet d’art. Un handicap -visible ou pas- et la personne qu’il a investi, sont largement capables d’illuminer une pièce à eux seuls. Par sa fraîcheur, sa joie de vivre, son attention et son écoute envers les autres. Un homme, une femme, peuvent changer leur regard et le sens de leur vie. Se battre, oui, mais avec soi même afin de trouver un semblant de sérénité.

Parce que dans le fond, je suis sereine maintenant, mais les scrupules m’investissent de n’avoir rien apporté dans le cours de la vie. Seules quelques personnes bienveillantes me rassurent encore et encore, sur le bien fondé de mes démarches. Et j’oublie quelques fois de me féliciter d’avoir réussi à réaliser quelques uns de mes rêves. Oh, quelques choses simples, mais qui ont fait leur preuve. Côtoyer le soleil au quotidien, être entièrement autonome dans mon travail, même si je reste une assistée du système, me réjouir de voir mes enfants grandir, même si les crises deviennent de plus en plus aiguës. Donner de petits conseils sur mon douloureux vécu de malade chronique me réjouie totalement. On m’a envoyé une citation hier, ça me ressemble assez qui disait : « pourquoi vous aidez les autres alors que les autres ne vous aideraient jamais ? Parce que, moi, justement, je ne suis pas les autres ». Voilà, moi je suis comme ça.

Sénèque disait: ….. »c’est un inestimable bien de s’appartenir à soi même » . M’appartenant, j’aime apporter le bien autour de moi. Alors, juste pour ça, je fais quand même quelque chose 🙂

2 réflexions sur « poussière et rayon »

  1. Bonjour Nina,
    Quel texte touchant. On ne se rend pas facilement compte de ce qu on fait pour les autres… tes textes déjà rien que ça, c est de l or!
    Pour tes insomnies, as-tu déjà essayé les bains dérivatifs? Ca fonctionne bien pour moi surtout quand il fait chaud ou froid d ailleurs! Il y a les poches de gel plus facile à utiliser comme celles vendues par yokool.fr
    De tout coeur avec toi,
    T.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour, non je n’ai jamais essayé mais pourquoi pas ? merci de ton conseil et de tes encouragements qui me vont droit au cœur

      J'aime

Répondre à NINA Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close