arc en ciel

C’est toujours un peu compliqué, lorsque l’on crée un événement, un objet, un texte ou une idée, de savoir si l’on peut se considérer comme précurseur ou paumé. Sans être prétentieux, le fait de se considérer comme un(e) artiste peu effrayer certaines personnes. Peut être que c’est justement le fait de se considérer comme différent des autres, qui permet de s’en sortir. Double peine pour les gens, comme moi, qui sont, à la fois artiste et handicapé. Comme je l’écrivais l’autre fois, cela donne l’impression d’avoir un pouvoir inébranlable; alors même que c’est tout le contraire. Ces qualificatifs donnent un semblant d’immunité et de recul face aux divers conflits que la vie nous fait subir. Et ça, c’est bel et bien ma jolie sep qui m’en a fait prendre conscience. Face à un mur insurmontable, mieux vaut penser le contourner plutôt que de risquer de se blesser à le franchir. C’est mon point de vue. Pourtant, j’ai toujours eu tendance à foncer « dans le tas » quitte à essuyer plusieurs défaites. Il fallait que ça aille vite et bien. Ça n’a pas fonctionné, ma concubine est arrivée à point nommer. Il faut temporiser !

Alors, que finalement, c’est une cape qui permet de laisser s’échapper ses idées. Des mots pour se protéger, des photos pour expliquer, mais une réelle nullité dans la spirale infernale de l’actualité. Ce qui m’aide à m’en sortir c’est de vouloir partager mon expérience afin de prévenir les personnes dans la même situation que la mienne, que tout est toujours possible. Réaliser ses rêves. Plonger, qu’est ce qu’on a à perdre ? Ça ne fait aucune abstraction sur les phases d’intense douleur , mais ça permet de savoir que le corps réagi encore. Des fois, je me dis que lorsque je n’aurais plus mal, je serai en phase terminale. En attendant, je me bats. Pour tout et pour rien. 3 heures de sommeil consécutif, quelques pas en plus dans ma rue, un entrain inébranlable, une joie communicative, un sourire encourageant. Je me force à tout afin de pouvoir partager mon ambition de vaincre. Et puisque j’y crois, je me dis que je suis sur la bonne voie. Ma jolie SEP l’a bien compris aussi, je suis zen, elle l’est aussi, 2 ans depuis la dernière poussée qui imposait bolus de cortisone et tout et tout.

De toutes façons, je ne sais plus rien faire d’autre que m’occuper de moi. Quelle narcissisme…… mais à chaque fois que j’en parle avec la neurologue, elle abonde en mon sens. « La priorité c’est vous ». Si vous n’allez pas bien psychologiquement, le physique ne suivra jamais. J’en ai fait les frais. Lire et se documenter pour savoir vraiment de quoi il s’agit. Réfléchir sur son passé, ses expériences vécues. Celles qui sont à l’origine de la maladie sont facilement identifiables finalement. Il faut simplement ôter les œillères qui obstruent notre vision. Pas toujours très simple. Beaucoup de réflexion et de chagrins afin de réussir à se détacher. Mais lorsqu’on y est parvenu, une nouvelle dimension s’ouvre à nous. C’est ça que je tiens à partager. Le lâché prise. Certains n’y arrive jamais, d’autres trop tard, mais la finalité en vaut vraiment la peine. Je me reprends souvent me disant que ça ne sert à rien, mais quelques minutes après, je me rends compte que, si je peux ajouter une pierre à l’édifice de votre (re)construction, c’est tout le bonheur que je nous souhaite, un instant de réflexion, une minute « à coté ». D’où l’on vient et vers où l’on va.

Et, sans mentir, c’est aussi une façon pour moi de me rassurer: je ne suis plus productive économiquement parlant, mais j’ai acquis le pouvoir d’apporter un peu de bienveillance autour de moi . Ça ne coûte rien, et ça fait du bien . Si une grande majorité des gens avançaient dans cette optique de protéger son prochain, le guider et le chérir, notre jolie planète aurait une autre allure aujourd’hui. Il ne faut vraiment pas grand chose pour recolorer nos jours. Prenons notre envol lorsque le cocon sera brisé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close