rester maître

A chaque fois qu’un début de poussée commence à se mettre en place, je la sent arriver. Plus de fatigue que d’habitude, remise en cause de mes capacités, revalorisation de mes aptitudes, c’est approuvant. Pourtant, on a déjà parlé de toutes ces répercutions, mais j’éprouve -une nouvelle fois- le besoin irrépressible de l’écrire, poser les mots serait il un exutoire ?

https://www.myhandicap.ch/fr/sante/handicap-physique/forts-avec-la-sep/vivre-au-quotidien/sport-et-sep/

Je ne suis pas allée au sport ce matin, pourtant, je sais que ça me fait du bien. Mais entre en ligne de compte une nouvelle donnée: la flemme. D’habitude, il y a mon fils qui m’entraîne un minimum, mais là, il est en vacances, alors je suis seule avec moi même et ma réflexion. Et je ne suis pas motivée. Comme je sais que mon envie doit être prioritaire, je me retrouve dans le cas de figure qui me dit que, rien ne m’y oblige !!!!! Ce n’est pas un problème existentiel, je vous l’accorde, mais la problématique est récurrente; écrire m’aide à trouver les réponse, et là, justement, c’est fait. Je vais enregistrer, et aller chercher le livre que j’ai commandé, j’ai hâte de le lire. Je pense que je vous en parlerai.

Le lien joint est là pour contrer ma ligne de pensée, mais comme je ne suis pas très bonne élève, je m’obstine à faire que par moi même.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close