plénitude absolue

http://Regardez « One Breath Around The World » sur YouTubehttps://youtu.be/OnvQggy3Ezw

plongez-respirez

Voilà, dé-confinés, qu’est ce qui aurait pu faire que nous perdions la tête ? Seuls avec soi même, il n’y a plus que nous pour répondre à nos propres questions. Continuer à avoir confiance et porter les autres, mais s’assurer qu’il y aura toujours -au moins- une autre personne capable de nous assister dans cette tache, plutôt ardue.

D’ailleurs, qu’est ce qui fait aujourd’hui que l’on peut continuer à avoir confiance ? Souvent, les gens se servent de votre énergie inaltérable afin de trouver des réponses à leurs propres questions, mais une problématique reste individuelle; les réponses que j’ai pu trouver ne sont -de toutes façons- que valables dans mon propre cas. Elles ne sauraient se calquer sur autrui. Je suis responsable de mon être, et en tant que tel, moi seule peux et dois, trouver les réponses aux divers questionnements. Un jour, tu penses avoir confiance en tes parents, parce qu’ils t’ont mis au monde, vu grandir puis mis le pied à l’étrier en te soutenant, quoi qu’il advienne dans la poursuite de tes études ou non. Avec l’age, poussées hormonales oblige, nous avons fait face -ensemble- à cette crise identitaire que l’on appelle l’adolescence. A partir de là, la notion de confiance devient toute relative. On découvre, parce que l’on est certainement plus à l’affût et davantage aguerri, que le mensonge représente pour les individus d’une même famille: la peur de décevoir, la volonté de protéger, l’instinct de survie, le développement personnel, l’abstinence. Dans les échanges et la communication entre individus notamment.

Perte de confiance prédisposée, invétérée et quasiment obligatoire. N’est ce pas notre premier pas concret vers notre autonomie ? Certains plus jeunes, d’autres plus tard. Mais elle doit être effective pour réussir à mûrir.

Arrive ensuite les premières incartades professionnelles puis intimes. Quelles sont les plus blessantes selon vous ? Lesquelles d’entre elles vous ont aidé à relever la tête et foncer ? Certaines vont ont elles abattu ? Certainement quelques unes, tellement mémorables qu’elles deviennent inoubliables. Les réflexions du supérieur hiérarchique, les reproches entre conjoints, les dénigrements ou l’abandon de certains amis…..Qu’est ce qui a laissé trace à l’intérieur de nous, aussi profondément que qu’une cicatrice ? Avez vous réussi à en faire une totale abstraction, ou bien -comme moi- elle sont toujours présentes. Quasi quotidiennement. Ce fut la perte d’un être cher; sans rapport avec la mort, mais la perte visuelle, le contact, le toucher, les regards, le souffle, les mots, la connivence, l’évidence. 30 ans se sont écoulés avant que je puisse retrouver cette personne, aujourd’hui, je me sens devenir, redevenir, un être PLEIN. Ne soyons jamais avares de compliments, ni de mots d’amours enver ceux que l’on aime et à qui l’on tiens; il n’est jamais trop tard. Les rêves finissent toujours par se réaliser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close